Les musiques utilisées pour faire de la musculation ?

Pour pouvoir faire de la musculation, il faut être motivé, pouvoir garder le rythme pour multiplier les répétitions. C’est là que la musique vient au secours du sportif pour lui donner la dose de peps dont il a besoin tout au long de la séance.

La musique au service de la musculation

La musique dans la musculation est surtout utilisée pour garder la concentration, on ne l’écoute pas uniquement au cours de l’entrainement, mais également avant une séance ou une concours. C’est pour cela qu’on voit souvent des athlètes professionnels, avec des écouteurs sur les oreilles, le regard lointain avant le début d’une compétition. Quelle que soit la musique, le but est vraiment d’évacuer le stress et de se projeter sur la prestation à livrer. De nombreux athlètes de haut niveau se préparent aux grands évènements sportifs avec des playlists élaborées par leur encadrement sportif, spécialement conçues pour les entrainements.

Les psychologues pensent que la musique active les sentiments positifs (excitation) et dans le même temps, réduit les aspects négatifs (la fatigue et le stress). La musique permet au sportif de se surpasser, il est envahi par des émotions positives qui l’incitent à dépasser ses propres performances.

Comment choisir la musique pour se motiver ?

Faisons le point sur les morceaux à éviter : ce sont ceux associés, à des souvenirs « négatifs » selon votre vécu personnel (divorce, perte d’un proche…) ou à un évènement pouvant faire baisser la concentration (ex : des moments drôles entre amis…).

Pour des séries courtes, optez pour des morceaux très entraînant qui donnent de la fraîcheur (vous pouvez choisir les extraits que vous préférez le plus).pour des séries longues, vous pourrez choisir à peu près tout ce que vous voulez et qui vous permet de rester dans le rythme. Veillez à ce que les a durée des différentes parties de la playlist corresponde aux différentes parties de votre entraînement                                afin qu’il n’y ait pas des blancs qui vous obligent à arrêter vote enchaînement. Lorsque votre séance tend vers la fin, jouez des musiques plus douces au rythme moins saccadé, cela vous accompagnera lors des exécutions de vos étirements !

Par ailleurs, ne lésinez pas sur la qualité de vos écouteurs et casques, rien de pire qu’un écouteur qui vous lâche en pleine séance alors que vous êtes à fond. Optez de préférence pour les modèles résistants à la sueur et à la poussière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *