4 bonnes habitudes à prendre pour protéger vos cordes vocales

Si vous êtes chanteur ou si vous avez l’habitude d’utiliser votre voix plus que d’habitude, vous devez être inquiet de la perdre. Voici quatre conseils pour garder vos cordes vocales, et ainsi que votre voix, en bonne santé. Ces conseils s’appliquent également si votre voix est fatiguée et que vous voulez la rétablir rapidement.

Mangez équilibré

En adoptant une alimentation vous fournissant des apports en vitamine C (pour renforcer les muscles), antioxydants (pour l’entretien de vos muqueuses de la bouche), en vitamine B ainsi qu’en acides gras essentiels pour la stimulation du cerveau, vous garantissez la santé de votre voix. En effet, les muscles vocaux d’un chanteur ou d’une chanteuse sont plus sollicités que pour les personnes lambda, raison de plus de doter votre corps de nutriments essentiels pour leur entretien et renouvellement.

Évitez la prise de tabac et d’alcool

Que vous soyez chanteur ou non, vous devriez éviter de consommer du tabac pour la santé de vos cordes vocales. La prise d’alcool (en excès) fragilise les muqueuses de la gorge. Un autre fait peu connu : la déshydratation, aggravée par les propriétés diurétiques de l’alcool ainsi que de la caféine. C’est le cas également la fumée de cigarette qui a tendance à assécher les cordes vocales ce qui les rend plus susceptibles à être cassées. L’eau constitue le parfait remède pour combattre cela, donc veuillez à bien vous hydrater lors de vos séances.

Évitez les cris et les chuchotements

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les chuchotements longs sont tout aussi dommageables pour les cordes vocales que les cris. Si vous ne pouvez pas parler normalement, essayez de faire des gestes pour communiquer avec votre interlocuteur ou essayez de vous rapprocher de lui ! Faites recours à la communication non verbale pour attirer l’attention. Et évitez de parler la gorge sèche.

Faites, un bon échauffement vocal avant chaque performance

Si vous disposez d’un piano ou d’un clavier, essayez de faire une montée ainsi qu’une descente de gammes, l’intérêt de cet exercice c’est qu’il vous permet de travailler aussi bien, la voix que l’oreille.

Si vous ne disposez pas de piano, il est possible quand même de le faire à cappella, de mémoire ; sinon vous pouvez toujours faire des tons de la basse pour l’aigu et l’inverse sans ouvrir la bouche.

Il existe plein d’autres exercices, tout cela vous permettra de bien chauffer votre voix, afin de décontracter vos cordes vocales et les préparer à une utilisation plus intense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *